Partenaires


Nébéday s'appuie sur plusieurs partenaires qui lui font confiance


La Wallonie, l’AWAC, la Ville de Bruxelles et ULB Coopération







Au sein de l’Union européenne, la Wallonie est déterminée à entreprendre des efforts considérables pour réduire ses émissions de gaz à effets de serre de 30% d’ici 2020. Avec la même conviction, la Wallonie s'est engagée à accompagner les pays du Sud les plus vulnérables à s’adapter aux effets des changements climatiques et viser, ensemble, un objectif de réduction de 80 à 95% à l’horizon 2050. C’est dans cette perspective que l’Agence Wallonne de l’Air et du Climat (AWAC) s'est engagée à soutenir les activités de Nébéday par l'intermédiaire de l’ONG de l’Université Libre de Bruxelles coopération (ULB Coopération). L'AWAC intervient ainsi dans la réalisation des activités menées par Nébéday convenues dans le projet Gandiaxx Day Nate (GDN), initié depuis le 1er avril 2019.



Au même titre que l'AWAC, la Ville de Bruxelles intervient également dans le projet Gandiaxx Day Nate (GDN) grâce à un partenariat avec ULB Coopération. Dans un objectif elle aussi de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, la Ville de Bruxelles s'est en particulier engagée à soutenir de vastes opérations de reboisement.

Gandiaxx Day Nate est un ambitieux projet d’appui à l’adaptation et à l’atténuation des changements climatiques aux populations du Delta du Saloum. Ce projet se décline en plusieurs actions visant à consolider la gouvernance des aires protégées de la zone, ainsi que la gestion de l’écosystème de mangrove. Ainsi, l’aménagement participatif mis en œuvre dans les forêts protégées de Sangako, de Djilor et de Néma Ba, est la traduction effective des objectifs de ce projet. Ce type d’aménagement a pour vocation de devenir un exemple de gestion durable des ressources ligneuses par et pour les populations locales, source d’inspiration potentielle pour de nouvelles initiatives citoyennes.

De plus, le projet prévoit également des actions de reboisement dans l’ensemble de la région ainsi que des séances d’éducation environnementale dans les écoles visant à sensibiliser les adultes de demain aux enjeux écologiques auxquels ils auront à faire face. Ce projet vise donc une inclusion des acteurs impliqués à différentes échelles dans la gestion des écosystèmes. De ce fait, si les populations locales seront impliquées, notamment à l’occasion d’évènements visant à les sensibiliser et les conscientiser, des formations auprès des élus locaux seront également organisées, ainsi que des plaidoyers environnementaux auprès des instances politiques.

Enfin, l’AWAC et l’ULB coopération soutiennent également Nébéday pour la mise en place de la filière économique des foyers améliorés. Ces derniers permettent de rationaliser l’usage de bois de chauffe. L’objectif de ce volet du projet est, à terme, la diffusion massive de la technique de fabrication du foyer amélioré dans les villes et villages des îles du Delta du Saloum afin que les populations deviennent autonomes.



Le grand duché du Luxembourg et le Programme d’Aide et de Développement aux Enfants du Monde

 




Le Grand-Duché de Luxembourg et le Programme d'Aide et de Développement aux Enfants du Monde soutiennent l'association Nébéday par le biais d’une initiative intitulée « Projet d’appui aux aires marines protégées pour l’atténuation et l’adaptation des changements climatiques du Delta du Saloum (PAMPAA) ».

Ce projet intervient au sein de deux aires marines protégées, celle de Palmarin ainsi que celle de Joal-Fadiouth. Le projet PAMPAA a pour objectif la mise en place d’une gestion participative et durable de ces deux aires marines protégées en ce qui concerne la biodiversité des ressources marines et la sauvegarde du climat.

Le projet prévoit la tenue de campagnes de sensibilisation à l’attention des populations vivant autour de ces aires protégées, ainsi que la création de filières économiques durables visant à valoriser les ressources naturelles. Ainsi, les trois filières économiques prioritaires du projet sont l’apiculture, l’agroforesterie et le charbon de paille.


Le Québec et le CSI





Le Québec et le Centre de Solidarité International de Saguenay-Lac-Saint-Jean soutiennent Nébéday via le « Projet de lutte contre les changements climatiques dans les îles du Saloum  (PCCI) ». Celui-ci se déroule actuellement dans les îles du Delta du Saloum et plus particulièrement dans six villages insulaires que sont Bassoul, Bassar, Thialane, Fallia, Dionewar et Niodior.

Le projet PCCI a pour objectif l’accompagnement des populations de ces six villages, et en particulier des femmes, dans la mise en œuvre d’une gestion durable de leur écosystème. Cette gestion durable passe par des actions de reboisement mais aussi par une sensibilisation à une utilisation plus durable des combustibles. En effet, dans ces villages, l’utilisation du bois de chauffe est fréquente, notamment pour la cuisine. La formation à la technique de fabrication des foyers améliorés et la diffusion de ces derniers au sein de ces six villages permettront de rationaliser l’utilisation du bois et ainsi de lutter contre la déforestation.

Dans les villages de Bassoul et de Bassar, le projet prévoit également un volet consacré à la création d’une filière économique concernant l’apiculture.



La Fondation Léa Nature




La fondation Léa Nature est une entreprise dont les valeurs sont l’engagement, le respect de la nature, l’esprit pionnier, la solidarité et la responsabilité. La Fondation Léa Nature soutient l’association Nébéday depuis plusieurs années pour la protection et la valorisation de l’écosystème de mangrove dans la Reserve Naturelle Communautaire de Palmarin et l’Aire marine protégée de Joal. Ce partenariat s’illustre notamment à l’occasion des actions annuelles de reboisements de l’association. Ainsi, la fondation a renouvelé son soutien à Nébéday pour son opération de reboisement 2019 intitulée « Opération 600 000 arbres ». Les reboisements permis par le partenariat avec Léa Nature ont essentiellement lieu dans les aires marines protégées de Palmarin et de Joal et concernent en particulier le reboisement de palétuviers, l’arbre roi de l’écosystème de mangrove.



La Fondation Insolite Bâtisseur


La fondation Insolites Bâtisseurs, partenaire de Nébéday depuis 2011, soutient l’association dans ses actions d’appui à la coopérative des femmes de Jappo Ligguey. Cette coopérative de femmes cultive et transforme des produits issus d’une agriculture durable, qui sont ensuite vendus dans une boutique gérée par ces femmes.



L’Organisation Internationale de la Francophonie



L’Organisation Internationale de la Francophonie soutient Nébéday dans ses actions de formation des femmes du Delta du Saloum, en particulier dans le domaine de l’agroforesterie. Ainsi, le périmètre agroforestier de Keur Sambel témoigne de l’efficacité de ces formations. En effet, ce périmètre d’un hectare géré par les femmes, avec l’appui technique de Nébéday, leur a permis d’obtenir des récoltes régulières de produits maraichers issus d’une agriculture durable, et ainsi de dégager des revenus.



La Fondation Maisons du monde




La fondation Maisons Du Monde soutient le projet « Sauvons la réserve de Popenguine » porté par l’association Nébéday. Ce projet a pour objectif la préservation et la valorisation de la réserve de Popenguine ainsi que le développement de l’écotourisme dans la zone. Pour ce faire, Nébéday, grâce à l’appui de la fondation, accompagne les acteurs impliqués dans l’aménagement de la réserve, ainsi que celui du campement de Keur Tchuupam tenu par les femmes de Popenguine.


L’Union européenne et le consortium 5Deltas




L’Union européenne soutient Nébéday par le biais du consortium 5Deltas dont fait partie l’association. En effet, 5Deltas a récemment obtenu un financement émanant de l’Union européenne pour le projet DEMETER. Ce projet, ayant lieu dans le Delta du Saloum, se décline en deux secteurs d’intervention.

D’une part, le projet DEMETER a pour objectif la préservation et la gestion participative de l’aire marine protégée de Joal-Fadiouth. Pour ce faire, une collaboration avec le groupement de femmes de Mboga yaye est prévue. Cette collaboration implique une valorisation des ressources naturelles et en particulier des ressources halieutiques par et pour ces femmes. Ainsi, le projet prévoit l’accompagnement des femmes du groupement pour la confection de pochons et de guirlandes, pour l’ensemencement d’arches mais aussi pour la création d’une boutique-restaurant visant à la commercialisation de ces produits. En outre, les femmes bénéficieront en amont de formations relatives à la commercialisation. Enfin, des reboisements seront organisés. Tout au long du processus, une diffusion des outils de gestion participative et de bonnes pratiques sera assurée afin d’autonomiser les populations.

D’autre part, le projet DEMETER prévoit également une collaboration avec le groupement de femmes de Matyr. Ce projet a pour objectif le développement de périmètres agroforestiers gérés par les femmes. Ces périmètres permettront ainsi aux femmes d’obtenir des fruits et légumes issus d’une agriculture biologique qu’elles pourront par la suite transformer afin de dégager des revenus.
Dans le cadre de ce projet, des émissions radios, des évènements et des cinémas-débat seront organisés afin de sensibiliser et de conscientiser les populations aux enjeux environnementaux de l’aire marine protégée de Joal-Fadiouth.



La Sonatel et Orange




Les groupes Orange et Sonatel sont partenaires de l’association Nébéday pour les opérations de reboisements. En 2019, c’est près de 600 000 arbres qui seront plantés à travers le Sénégal pour lutter contre le phénomène de déforestation qui ravage les forêts du pays.


L'Ambassade du Grand-Duché de Luxembourg




L'Ambassade du Grand-Duché de Luxembourg soutient Nébéday dans son opération de reboisement de 600.000 arbres pour l'année 2019. Un soutien précieux pour parvenir à la réussite de cet objectif en accompagnant les populations locales dans différentes activités de reboisement.



Le lycée français Jean Mermoz et l’Association des Parents d’Elèves



Le lycée Français Jean Mermoz et l’association des parents d’élèves sont partenaires, depuis plusieurs années, des actions annuelles de reboisements menées par l’association Nébéday.

Cette année encore, ils ont renouvelé leur soutien pour la mise en œuvre de l’opération 600 000 arbres. Ce partenariat se traduit notamment à travers la tenue d’une « course verte », organisée chaque année par Nébéday, dans l’enceinte du lycée. Cette course vise à sensibiliser les élèves des classes de 5ème aux enjeux de la déforestation, et permet également de lever une partie des fonds nécessaires aux reboisements.

La classe qui remporte cette course est ensuite invitée par l’association Nébéday à participer aux reboisements.