lundi 13 mai 2013

Cure de baobab pour se préparer à l'hivernage

Autant l’hivernage est une bénédiction pour le pays, autant il amène son lot de désagréments.

Ces temps-ci, le ciel se couvre de plus en plus, on aperçoit les paysans dans leurs champs qui préparent la terre à recevoir les semences. Nébéday et les groupements de femmes travaillent durement sur la réussite des pépinières. Tout doit être prêt pour les pluies qui sont imminentes.

L’enthousiasme est palpable.

Mais si les pluies sont bénéfiques à la terre, elles sont un peu plus rudes envers l’homme. L’hivernage ce sont aussi des moustiques en pagaille, des sources d’eau parfois insalubres, les déchets porteurs de nombreuses contaminations, les petits bobos qui prennent des proportions ahurissantes à cause de l’humidité de l’air,… Les mamans le savent et veillent anxieusement sur leurs jeunes enfants.

Le problème au Sénégal n’est pas tant la sous-nutrition que la malnutrition. Les enfants, vieillards, femmes enceintes sont carencés en vitamines et c’est cette carence qui les rend vulnérables devant la maladie. Et ce sont bien souvent l’analphabétisation et le manque d’accès à la connaissance qui est la cause de cette malnutrition.

Si l’ensemble de nos concitoyens avait conscience de la valeur nutritive de nos ressources naturelles, les importateurs de vitamines en gélules pourraient mettre la clé sous la porte !


Saviez-vous que le pain de singe contient 10 fois plus de vitamines C qu’une orange et plus de calcium que le lait ? Bon à savoir quand on connait le prix des oranges d’importation et la qualité du lait en poudre (lui aussi d’importation). Mais l'attrait principal du pain de singe en cette saison est sa richesse en prébiotiques qui ont le pouvoir de stimuler la croissance des bactéries nécessaires à notre organisme. Ces prébiotiques bonifient l’environnement interne de l’intestin et permettent au probiotique d’agir dans des conditions optimales. Les pro et pré biotiques sont des micro-organismes vivants qui ont un effet bénéfique sur l’individu en stimulant  la croissance et l’activité d’une bonne flore microbienne, ce qui améliore l'équilibre intestinal et stimule le système immunitaire.

Pour résumer, un ventre bien nourri, c’est un corps sain et une tête bien faite. Tout ce dont ont besoin nos enfants.

Pour joindre l’utile à l’agréable, les femmes de la forêt de Sangako ont mis au point une recette de friandises au pain de singe. Elles sont très peu sucrées et se conservent très longtemps. Ainsi, les enfants peuvent manger en quantité du pain de singe bien après la fin de la saison au moment de l’hivernage, là où ils en ont le plus besoin.

Si vous tenez une boutique sur Dakar ou ailleurs, n’hésitez pas à en passer commande aux femmes par l’intermédiaire des contacts sur ce site. Mais hâtez-vous, les stocks ne sont pas inépuisables.

Pour ceux qui ont d’autres recettes à base de pain de singe n’hésitez pas, à nous les faire partager.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire