jeudi 31 mars 2016

Des débouchés pour nos productions

Nébéday met en place dans le Saloum le concept de périmètre agro-forestier qui vise à marier différentes plantations et maraichages qui se complètent.

Au sein de ces périmètres on trouve ainsi des activités de maraîchage, un verger, des haies vives constituées de plantes à fortes valeurs commerciales, de plantes médicinales et des espaces plus sauvages où les femmes pratiquent la méthode de la régénération naturelle assistée.

Initialement, des haies artificielles protègent le périmètre des bêtes mais une haie vive est plantée qui prend le relais, le maraîchage apporte des légumes source de revenu, des Moringa apportent des feuilles source de revenu mais également fertilisent la terre ce qui bénéficie au plantes maraîchères : une parfaite symbiose naturelle.

Haie de Moringa au milieu des cultures de tomates et oignons

Actuellement, quatre périmètres agro-forestiers ont été mis en place avec Nébéday : Keur Sambel, Sandicoly, Médina Sangako et Keur Djamba. Un projet est en cours à Kedougou, plus centré sur le Moringa.

Le périmètre le plus avancé est celui de Sandicoly : il couvre 1 hectare clôt, comporte une grande diversité de légumes mais aussi des arbres en périphérie pour remplacer à terme la clôture ainsi que des arbres fertilisateurs tous les 10 mètres.

Périmètre agro-forestier de Sandicoli

Ce périmètre commence à produire ses premiers légumes et si les ventes ont débuté, elles restent assez faibles.

Premières récoltes !

Les membres de Nébéday ont donc initié une sensibilisation auprès des hôteliers de la zone pour les inciter à acheter localement leurs fruits et légumes.

Deux hôteliers ont déjà répondu présent :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire