mercredi 7 août 2019

Célébration de la Journée nationale de l’Arbre à Toubacouta

4.350, c’est le nombre d’arbres qui ont été plantés par les populations de la commune de Toubacouta (Fatick) et de ses environs à l’occasion de la Semaine nationale de l’Arbre. 4.350 arbres dont 3.500 rôniers et 850 arbres issus des pépinières de Nébéday. A la sortie de cette Semaine symbolique, couronnée par une Marche Verte de reboisement ce dimanche, Nébéday a presque atteint la moitié de son objectif de reboisement de 600.000 arbres.

Il est neuf heures et la Journée de célébration de l’Arbre commence à Toubacouta. Toutes les voitures de Nébéday embarquent l’ensemble des plants de la pépinière du pour les acheminer à différents points : une partie est emmenée dans le village de Firdawsi, une autre dans le village de Bamako et le reste au niveau de l’axe routier où s’est déroulée la Marche Verte.

La veille, les équipes de Nébéday avaient déjà préparé le terrain en se rendant sur place pour creuser les trous et placer les gabions, de façon à ce que tout soit prêt pour accueillir les arbres le jour de leur célébration.

Dans le village de Firdawsi, lieu de départ de la marche, le premier arbre est symboliquement planté devant la maison du chef de village, qui a ensuite pris la parole devant les villageois en insistant sur l’importance de l’arbre et en leur montrant la façon dont ils devaient procéder pour à leur tour planter : « il faut d’abord faire un trou et y placer l’arbre, afin de voir s’il a suffisamment de place pour grandir. Il faut ensuite arroser le trou puis enlever le plastique qui encercle l'arbre. » Le chef du village en a profité pour ajouter un mot sur le plastique et la pollution qu’il constitue dans le pays, invitant les participants à ne pas jeter n’importe où le plastique retiré, mais plutôt à le réutiliser ou le recycler. Les plants, des arbres fruitiers en majorité, sont ensuite distribués aux populations qui en avaient fait la demande et ont été plantés un peu partout dans le village.

Reboisement dans le village de Firdawsi.
La Marche Verte est ensuite lancée tout le long de l’axe routier quittant Firdawsi pour rejoindre Toubacouta 2,5 kilomètres plus loin. Des jeunes, des mamans, des enfants, prennent part à la marche dans la joie et la bonne humeur.  Au total, plus de 155 arbresprincipalement des flamboyants, des khay, des sabliers, des acacias et des terminalias, sont plantés le long de la route.  De quoi imaginer une belle couverture verdoyante apportant de l’ombre aux villageois dans quelques années… Les populations se sont engagées à prendre soin de ces arbres aux côtés de Nébéday, entrainées par la figure emblématique de la préservation de la nature dans la région, Arona Leye, souvent appelé « l’homme qui plante des arbres » par ses confrères de la région. 

Marche Verte de Firdawsi à Toubacouta avec les habitants de la région.
Le député-maire de Toubacouta, Pape Seydou Dianko, a également fait l’honneur de sa présence durant la Marche et a lui-même planté son arbre. A son tour de prendre la parole et de rappeler l’importance de préserver l’environnement dans cet écosystème riche qu’est le Sine Saloum : « une zone fragile à protéger car elle est la maison de grand nombre d’espèces naturelles », explique-t-il en saluant le travail de Nébéday.

Le député-maire de Toubacouta, Pape Seydou Dianko, plante un arbre 
à l'occasion de la Journée nationale de l'Arbre.
Grâce à l’engagement de sa population aux côtés de Nébéday, Toubacouta est en voie de devenir une des communes les plus vertes du Sénégal. « Nous voulons un Sénégal vert, par un Sénégal désert. », affirme le député-maire dans son allocution. En s’engageant avec Nébéday, la commune s’inscrit comme acteur clé de l’Opération 600.000 arbres de Nébéday. « 600.000 arbres, c’est très peu rapport à l’ampleur de la situation. », concède Jean Goepp, directeur de l’association Nébéday. « Mais l’important, c’est que l’engagement de la mairie de Toubacouta et de la population puisse servir d’exemple à d’autres localités, d’autres organisations, d’autres élus. C’est la Journée nationale de l’Arbre, elle doit être célébrée dans toutes les communes du pays qui devraient elles aussi planter des centaine d’arbres pour changer la situation de notre pays. »

Discours de Jean Goepp, directeur de Nébéday,
à l'occasion de la Journée nationale de l'Arbre.
Des discours encourageants et un véritable engouement de la population qui marquent la fin de cette Semaine nationale de l’Arbre dont le bilan permet à Nébéday de se hisser à mi-parcours de son Opération 600.000 arbres.


Contribution d'Apolline Stockhem

Aucun commentaire:

Publier un commentaire