vendredi 13 décembre 2019

Lancement du Programme d'éducation environnementale à l'école grâce au soutien de Sybelles.ski


« Planter à l'école » est un Programme d'éducation environnementale développé par Nébéday, grâce au soutien de son partenaire Sybelles.ski. Témoin des effets du changement climatique sur l’environnement dont son activité économique dépend étroitement, cet organisme français a souhaité contribuer à un projet de reboisement au Sénégal, où les effets du changement climatique se font ressentir de façon encore plus poussée. Soucieuse également de mettre l’accent sur les enfants qui sont les adultes de demain, Sybelles.ski a eu la volonté de mettre en oeuvre un projet d’éducation environnementale au sein d’écoles pour s’engager de façon durable à former les générations futures à agir pour le climat.


Le programme, prévu sur une période de trois ans, vise à mettre en place des activités de plantations au sein des écoles en travaillant aux côtés des enfants pour éveiller leur curiosité, sensibilité et esprit critique, faisant d’eux les maîtres de leur avenir et des arbres qu’ils auront plantés. L’objectif du partenariat est la plantation de 145.000 arbres réalisée par les élèves d’écoles de la région de Fatick au Sénégal. Il s’agit donc d’un projet de reboisement à vocation d’éducation environnementale. Deux activités complémentaires, planter et éduquer, agir et comprendre, pour mieux aborder l’avenir et préserver l’environnement. Des instituteurs et des enfants de 100 écoles seront ainsi formés par cinq animateurs de Nébéday pour à leur tour jouer le rôle de relais auprès des autres enfants et de leurs parents. 

Dans le contexte de la dégradation de l’environnement, responsabiliser les enfants en leur confiant des arbres dont ils devront prendre soin de la graine à l’arbre au sein de leur école et de leur village constitue un acte fort. Sybelles.ski s'inscrit donc dans la réalisation d'un programme de taille pour le Sénégal et devient un partenaire clé pour Nébéday.

La semaine dernière, les premières réunions de lancement ont eu lieu pour mettre le programme sur les rails. L'équipe de Nébéday s’est ainsi rendue à la Mairie de Diofior pour présenter le programme d’éducation environnementale que l'association va développer dans 100 écoles de la Commune de Diofior. Près de 40 directeurs et directrices d’école s'étaient rassemblés pour l'occasion et ont réservé un accueil chaleureux à l'équipe de Nébéday. Jean-Jacques Diadhiou, de l’IEF de Diofior, a introduit Nébéday en rappelant l’importance des initiatives d’éducation environnementale et en manifestant son enthousiasme à l'idée de participer à ce programme. 


L’éducation environnementale est une dimension essentielle du travail de Nébéday, c’est la voie du changement des habitudes. C'est justement ce à quoi aspire l’initiative d’éducation environnementale "Planter à l'école" développée par Nébéday et ses partenaires, en visant comme objectif ultime de susciter  l’amour des arbres chez les enfants et ainsi, d'éveiller la conscience environnementale des générations futures.

Pour mettre sur pied ce programme, les agents de Nébéday se rendront dans les classes de CM1 et de CM2 et, en recourant à divers outils pédagogiques tels que ceux de la petite héroïne africaine Mia Moké, enseigneront aux enfants toutes les étapes nécessaires pour que chaque élève obtienne cinq plants d’arbres : confection de compost, recherche de gaines à partir de matières récupérées, germination des graines, création d’une pépinière, entretien des plants, etc. L'objectif étant de faire en sorte que les enfants développent un lien particulier avec leurs arbres, qu'ils s'en sentent responsables. À terme, ils pourront choisir de les planter dans l’enceinte de l’école, à la maison ou dans les espaces publics de leur village.



Suite à un échange où toutes les questions techniques et les craintes logistiques des directeurs et directrices ont été posées et ont obtenu réponse, le programme d'éducation environnementale a été validé par l'ensemble des directeurs

Bien sûr, la réussite d’une telle initiative va de pair avec une collaboration étroite et solide entre tous les participants. Parents et enseignants devront donc être sensibilisés eux aussi afin de s'engager aux côté des enfantsBeaucoup de flexibilité sera nécessaire pour adapter le programme à la réalité de chaque école, mais cette première année du Programme permettra d'établir des conclusions sur sa réussite, et d'envisager de l'élargir à d’autres Communes du pays Sénégal l'année suivante.

Cette réunion de lancement a donc permis d'ensemble améliorer le plan d'action et les activités qui seront développées. Le programme dans les écoles : à cette heure ci, les agents d'éducation environnementale du bureau de Palmarin s’activent déjà dans la Commune de Diofior et entament le premier passage dans les écoles !

À noter que ce programme d’éducation environnementale est également déployé par l’équipe de Toubacouta dans le département de Foundiougne. 

1 commentaire:

Unknown a dit…

bravo! voila un programme venu son heure!à appliquer partout et très vite! encore merci!

Publier un commentaire