dimanche 17 juin 2018

Capitalisons


L'association Nébéday est née en 2011 il y a maintenant 7 ans et ces 7 années ont vu de nombreux projets se réaliser avec des joies et des peines, des réussites et des échecs. Car pour réussir il faut souvent passer par quelques échecs, ne surtout pas se décourager, persévérer et les résultats arrivent petit à petit.

Nous sommes souvent sollicités car d'autres voient nos actions, sont séduits et souhaitent les mettre en œuvre chez eux. Nous essayons de leur répondre mais ce n'est pas toujours évident.

Pour que d'autres puissent capitaliser sur ce que nous avons appris, nous avons décidé de mettre en ligne des fiches constituant en quelque sorte notre boite à outils, fiches réalisées avec l'aide de nos partenaires dans le cadre du projet EU-M.

A ce jour trois fiches sont mises à disposition :

Une fiche sur le charbon de paille

Une fiche sur le cinéma débat

Une fiche sur le coffre Nébéday

dimanche 10 juin 2018

Des cocons pour nos plantations

Les plantations 2018 pour l'opération 400 000 arbres ont commencées, elles se font actuellement dans les écoles du Saloum et aussi dans la mangrove avec la plantation des élèves du lycée Mermoz.

Ci-dessous une image des positions des plantations 2018 à date, image issue du site de suivi reboisonsleSenegal.org que vous pouvez consulter pour savoir où les plantations en sont en nombre, espèces plantées et en position :

https://reboisonslesenegal.org/carte2018

Ce jour environ 35 000 arbres ont été plantés et le gros des plantations se fera à l'hivernage, cet été, pour bénéficier du climat plus humide. Ce qui ne veut pas dire que rien n'est fait actuellement pour le pic à venir.

Car planter 400 000 arbres cela signifie de l'organisation, de la logistique, de la préparation des moyens. Ainsi de nombreuses pépinières ont été mises en place pour fournir les jeunes arbres qui seront plantés.

Aidez cette initiative en faisant un don via HelloAsso !

Propulsé par HelloAsso

Aussi il faut protéger ces jeunes arbres du bétail et autres prédateurs si l'on ne veut qu'ils disparaissent quelques semaines après avoir été plantés.

Pour cela il faut des gabions, des "tubes" tressés qui entourent les jeunes plants, et c'est à Niemenike près de Kédougou au sud-est du Sénégal qu'ils sont confectionnés en ce moment.




Photos : Jordi Palou

vendredi 8 juin 2018

Aux arbres citoyens

https://aux-arbres.com/

Si vous êtes aujourd'hui et demain, 8 et 9 juin, dans la région de Nantes, prévoyez de passer à Aux Arbres!, le premier événement professionnel et citoyen pour la préservation des forêts, de la biodiversité et du climat.



Cet événement est une initiative de la Fondation Maisons du Monde, un partenaire de Nébéday, et nous sommes présents avec un stand au sein du village des solutions et des participations aux tables-rondes.


Venez donc au quartier des Machines de l'Ile, l'occasion de discuter sur notre stand avec Jean, Samba et Sadio avant qu'ils ne rentrent au Sénégal pour planter des arbres.

Jean Goepp et Francis Hallé
Jean Goepp lors d'une table ronde

jeudi 7 juin 2018

Une loi pour rien ?


Il y a déjà deux ans une loi interdisant la production, l’importation, la distribution et l’utilisation des sachets plastiques était votée au Sénégal.

Cette décision rejoignait celle d'autres pays africains ayant déjà passé le pas et répondait à ce fléau pour l'environnement qu'est la prolifération des sachets plastiques, sachets qui s'accumulent, se répandent, polluent et tuent des animaux.

Combattre la pollution plastique

A l'époque Nébéday s'était réjoui de cette loi, le sujet de la pollution des sachets plastiques étant un de nos vieux combats avec le slogan Mbouss toi !

Pour la journée internationale de l'environnement, sur le thème "Combattre la pollution plastique", le cœur n'était pas aux réjouissances pour Nébéday mais à l'interpellation pour que cette loi soit enfin appliquée strictement.

Jean Goepp de Nébéday pour la journée internationale de l'environnement à Toubacouta
Le directeur de Nébéday Jean Goepp s'est ainsi prononcé : "Ça été une bonne initiative saluée unanimement d’interdire la production, l’importation ou l’utilisation des sachets plastiques à faible micron, toutefois l’application n’a pas suivi. Aujourd’hui, ces sachets demeurent plus que jamais disponibles dans le commerce et foisonnent un peu partout en ville et dans le milieu rural, contribuant à une pollution accentuée de l’environnement."

JIE 2018 dans les locaux de Nébéday Toubacouta
Aussi il faut que les comportements changent, car tout ne peut dépendre que de cette loi, nous devons être tous acteurs du changement : alors vous aussi refusez les sachets que l'on vous propose et convainquez autour de vous d'en faire autant !

Un sujet relayé sur Dakar Actu cette semaine.

mardi 29 mai 2018

Mermoz reboise la mangrove à Joal


Le lycée français Jean Mermoz de Dakar organise chaque année depuis 3 ans un évènement sportif - la Course Verte - afin de collecter des fonds pour l'opération "Ensemble Reboisons le Sénégal" portée par Nebeday.

Afin d'aller au bout du projet et devenir de vrais acteurs de terrain, les enfants des deux classes de 5ème gagnantes de la course cette année sont partis une journée planter 32 000 propagules de palétuviers dans l'Aire Marine Protégée Communautaire de Joal (Nord du Delta du Saloum).

Il est 10h le 18 mai, les pirogues sont réunies près du pont, l'équipe de Nebeday, accompagnée par un groupement de femmes et les écogardes de l'Aire Marine Protégée préparent l'arrivée des 2 bus amenant les élèves de Dakar. Depuis le matin, sous un soleil brûlant adoucit par la brise marine, on s'affaire au tri des propagules afin de constituer des sacs de 1 000 unités. Cela permettra de mieux distribuer le travail sur le terrain et surtout de connaître précisément le nombre d'arbres plantés. Car toutes les plantations sont enregistrées par Nebeday et suivies.


Les 50 enfants arrivent rapidement sous des éclats de rires, se munissent de leur gilet de sauvetage, montent dans les pirogues et entonnent des chants joyeux : Nui dem ! Le labyrinthe des bolongs les attend. Pour certains c'est leur première visite du delta du Saloum, les yeux brillent, les questions fusent, on ressent une vraie fierté de leur part à être acteur et contribuer à la protection de la nature.


Vingt minutes de pirogues suivies d'une marche dans les bolongs emmènent toute l'équipe jusqu'à un endroit complètement dénudé... que les enfants vont replanter. Ils prennent conscience de l'enjeu de leur action et les échanges sont touchants : "Tu verras quand tu seras grand et que tu reviendras avec tes enfants, tu diras c'est moi qui ait planté ça, et tu seras fier!"


Les enfants, installés par groupes, finissent de composer leurs sacs, puis la plantation commence. Certains avancent vite, d'autres moins. Ils suivent les lignes tracées par les animateurs, plantent, jouent, puis replantent. Des petits groupes se forment, les adultes encouragent, aident, s'amusent. Le travail, répétitif et long, demande aux enfants une belle énergie.


32 000 propagules plantés ! C'est fini ! Les enfants se jettent à l'eau et le courant les emmène doucement vers les pirogues sur lesquelles petits et grands chanteront et danseront au rythme de djembés improvisés. Dans cette ambiance joyeuse, tout le monde est impatient de retrouver Joal et les femmes responsables de la préparation du poulet yassa... à l'ombre du baobab.




vendredi 25 mai 2018

Séminaire de suivi écologique PNDS

Oiseaux du Parc National du Delta du Saloum
Dans le cadre des activités du projet Coastal Seabirds - Conservation des oiseaux marins du littoral Ouest africain et de leur habitat - financé par la fondation MAVA, Nebeday a participé au séminaire de formation sur le suivi écologique des oiseaux marins à l’île aux oiseaux dans le Parc National du Delta du Saloum (PNDS).

L'objectif principal de la formation était de contribuer à une mise en œuvre efficace des activités de suivi écologique, recherche, gestion et conservation liées aux colonies des oiseaux marins des pays ciblés par le projet.

La formation qui s’est tenue du 28 avril au 06 mai 2018 a vu la présence d’éminents consultants internationaux ornithologues, des partenaires Birdlife international (par ailleurs structure coordonnatrice) et de la Direction des Parcs Nationaux du Sénégal (DPN).

Etaient également présents des agents du Banc d’arguin en Mauritanie, Diawling, Nature Mauritanie et l’Organisation pour la Défense des Zones Humides en Guinée Bissau (ODZH).

Nebeday à travers ce programme montre son engagement dans la conservation des oiseaux migrateurs le long de la côte Ouest Africaine. Les activités écotouristiques viennent répondre au crédo « L’environnement au cœur du développement ».

Article soumis par Nicolas Guèye Mbengue.
 

jeudi 10 mai 2018

Avancement de l’opération 400 000 arbres

Mise en place des pépinières

A ce stade de l’opération 400 000 arbres, 37 pépiniéristes venant de différentes zones (Sangako, Djilor, Néma Bah, Koular Socé, Popenguine, Richard Toll) ont été formés et dotés de gaines et de semences nécessaires à la mise en place des pépinières.

Les suivis de ces pépinières ont démarré à la fin du mois d’avril 2018. Ces suivis ont permis de constater que les pépiniéristes sont à l’étape du rempotage des gaines et de semis des graines ; des levées ont été aussi notées chez certains pépiniéristes.

Formation des pépiniéristes de Djilor
Plantations

L’opération 400 000 arbres a démarré avec les plantations dans les écoles du département de Foundiougne. Au début de ce mois de mai, 1 513 arbres sont déjà plantés dans 25 écoles avec la participation de plus de 2000 personnes (élèves, enseignants, parents d’élèves).

Plantation dans les écoles du département de Foundiougne
Article soumis par Mbène Diakhate.