vendredi 17 août 2018

Nébéday à la Nuit de l'Environnement du REPES


Le REPES (Réseau des Parlementaires pour la protection de l’Environnement au Sénégal) a organisé samedi 28 juillet à Dakar la Nuit de l'Environnement sur le thème de l'écotourisme, manifestation pendant laquelle plusieurs organisations ont été récompensées pour leur actions.

Cela a été le cas de Nébéday qui a reçu un prix REPES associaton éco-consciente pour ses actions au Sénégal : un grand merci à tous les acteurs qui oeuvrent pour et avec nous !

mardi 24 juillet 2018

Objectif 400 000 arbres : point au 24/07/18

L'objectif de 400 000 arbres plantés cette année est ambitieux et l'on peut se demander si nous y arriverons mais ce jour nous nous disons que oui car nous avons cette semaine passé le cap des 200 000 arbres plantés soit déjà plus de la moitié de notre objectif 2018 et déjà autant que pour toute la campagne de reboisement de 2016 !

Des arbres ont été plantés dans l'AMP de Joal par de jeunes étudiants (38 000 palétuviers plantés).

Plantation à Joal
Aussi de nombreux roniers ont été plantés dans la forêt de Sangako par des planteurs du village de Keur Aliou Guey (2 750 roniers plantés) et de Soucouta (1 500 roniers).

Dans la région de Kédougou ce sont des planteurs du village de Sodiore Toumaniyaet et de Thiabekare qui ont planté près de 600 moringas.

Ainsi ce mercredi 24/7 le bilan est :

216 892 arbres plantés par 3 962 planteurs

A noter aussi dans les actualités de l'association à Palmarin :
  • la plantation de palmiers roniers par monsieur le maire et ses adjoints à la maison de l'écotourisme et la mise en place de la bâche d'information de la réserve de Palmarin,
  • des séances d'éducation environnementale auprès des enfants.

Plantation par monsieur le maire et ses adjoints

Installation de la bâche de présentation de la réserve de Palmarin

Education environnementale à Palmarin

Vous voulez nous aider ? Parlez de nos actions et faites nous un don via HelloAsso !

Propulsé par HelloAsso

vendredi 6 juillet 2018

Objectif 400 000 arbres : point au 06/07/18

Juillet commence et l'opération 400 000 arbres monte en puissance !

Jusqu'à présent les plantations se faisaient dans les écoles et le nombre d'arbres plantés était modeste en proportion, bien que quelques plantations de palétuviers dans l'AMP de Joal aient permis de monter de 1 000 arbres plantés début mai à près de 35 000 arbres plantés début juin et plus de 75 000 arbres plantés début juillet.

Désormais les plantations commencent aussi dans les périmètres agro forestiers comme à Keur Sambel et dans les villages comme à Diagle et Bamako.

Aussi une nouvelle plantation a eu lieu dans l'AMP par les femmes de Joal, 14 000 palétuviers ont été plantés qui, ajoutés aux autres plantés avant cette année, portent à 87 500 le nombre de palétuviers plantés sur l'AMP de Joal en 2018 (pour rappel nous avons planté 146 700 palétuviers en tout sur l'AMP en 2017).

Au village de Boudoukodi ce sont des anacardiers qui ont été mis en terre, voici quelques photos :





A noter enfin la première plantation hors du Saloum ou de la région dakaroise cette année : 225 moringas ont été plantés par 45 planteurs dans la zone de Fongolimbi près de Kédougou dans le sud-est du Sénégal. Vous trouverez cette plantation sur la carte du site reboisonsleSenegal.org mis en place pour suivre l'opération.

Au final en ce 6 juillet nous en sommes à :

90 455 arbres plantés par près de 3 300 planteurs !

En parallèle de ces plantations les derniers gabions fabriqués pour protéger des plants ont été livrés et les pépinières voient leurs jeunes arbres pousser en vue des plantations futures.

Livraison de 1 000 gabions

Les petits maads poussent dans la pépinière

Vous voulez nous aider ? Parlez de nos actions et faites nous un don via HelloAsso !

Propulsé par HelloAsso

dimanche 17 juin 2018

Capitalisons


L'association Nébéday est née en 2011 il y a maintenant 7 ans et ces 7 années ont vu de nombreux projets se réaliser avec des joies et des peines, des réussites et des échecs. Car pour réussir il faut souvent passer par quelques échecs, ne surtout pas se décourager, persévérer et les résultats arrivent petit à petit.

Nous sommes souvent sollicités car d'autres voient nos actions, sont séduits et souhaitent les mettre en œuvre chez eux. Nous essayons de leur répondre mais ce n'est pas toujours évident.

Pour que d'autres puissent capitaliser sur ce que nous avons appris, nous avons décidé de mettre en ligne des fiches constituant en quelque sorte notre boite à outils, fiches réalisées avec l'aide de nos partenaires dans le cadre du projet EU-M.

A ce jour trois fiches sont mises à disposition :

Une fiche sur le charbon de paille

Une fiche sur le cinéma débat

Une fiche sur le coffre Nébéday

dimanche 10 juin 2018

Des cocons pour nos plantations

Les plantations 2018 pour l'opération 400 000 arbres ont commencées, elles se font actuellement dans les écoles du Saloum et aussi dans la mangrove avec la plantation des élèves du lycée Mermoz.

Ci-dessous une image des positions des plantations 2018 à date, image issue du site de suivi reboisonsleSenegal.org que vous pouvez consulter pour savoir où les plantations en sont en nombre, espèces plantées et en position :

https://reboisonslesenegal.org/carte2018

Ce jour environ 35 000 arbres ont été plantés et le gros des plantations se fera à l'hivernage, cet été, pour bénéficier du climat plus humide. Ce qui ne veut pas dire que rien n'est fait actuellement pour le pic à venir.

Car planter 400 000 arbres cela signifie de l'organisation, de la logistique, de la préparation des moyens. Ainsi de nombreuses pépinières ont été mises en place pour fournir les jeunes arbres qui seront plantés.

Aidez cette initiative en faisant un don via HelloAsso !

Propulsé par HelloAsso

Aussi il faut protéger ces jeunes arbres du bétail et autres prédateurs si l'on ne veut qu'ils disparaissent quelques semaines après avoir été plantés.

Pour cela il faut des gabions, des "tubes" tressés qui entourent les jeunes plants, et c'est à Niemenike près de Kédougou au sud-est du Sénégal qu'ils sont confectionnés en ce moment.




Photos : Jordi Palou

vendredi 8 juin 2018

Aux arbres citoyens

https://aux-arbres.com/

Si vous êtes aujourd'hui et demain, 8 et 9 juin, dans la région de Nantes, prévoyez de passer à Aux Arbres!, le premier événement professionnel et citoyen pour la préservation des forêts, de la biodiversité et du climat.



Cet événement est une initiative de la Fondation Maisons du Monde, un partenaire de Nébéday, et nous sommes présents avec un stand au sein du village des solutions et des participations aux tables-rondes.


Venez donc au quartier des Machines de l'Ile, l'occasion de discuter sur notre stand avec Jean, Samba et Sadio avant qu'ils ne rentrent au Sénégal pour planter des arbres.

Jean Goepp et Francis Hallé
Jean Goepp lors d'une table ronde

jeudi 7 juin 2018

Une loi pour rien ?


Il y a déjà deux ans une loi interdisant la production, l’importation, la distribution et l’utilisation des sachets plastiques était votée au Sénégal.

Cette décision rejoignait celle d'autres pays africains ayant déjà passé le pas et répondait à ce fléau pour l'environnement qu'est la prolifération des sachets plastiques, sachets qui s'accumulent, se répandent, polluent et tuent des animaux.

Combattre la pollution plastique

A l'époque Nébéday s'était réjoui de cette loi, le sujet de la pollution des sachets plastiques étant un de nos vieux combats avec le slogan Mbouss toi !

Pour la journée internationale de l'environnement, sur le thème "Combattre la pollution plastique", le cœur n'était pas aux réjouissances pour Nébéday mais à l'interpellation pour que cette loi soit enfin appliquée strictement.

Jean Goepp de Nébéday pour la journée internationale de l'environnement à Toubacouta
Le directeur de Nébéday Jean Goepp s'est ainsi prononcé : "Ça été une bonne initiative saluée unanimement d’interdire la production, l’importation ou l’utilisation des sachets plastiques à faible micron, toutefois l’application n’a pas suivi. Aujourd’hui, ces sachets demeurent plus que jamais disponibles dans le commerce et foisonnent un peu partout en ville et dans le milieu rural, contribuant à une pollution accentuée de l’environnement."

JIE 2018 dans les locaux de Nébéday Toubacouta
Aussi il faut que les comportements changent, car tout ne peut dépendre que de cette loi, nous devons être tous acteurs du changement : alors vous aussi refusez les sachets que l'on vous propose et convainquez autour de vous d'en faire autant !

Un sujet relayé sur Dakar Actu cette semaine.