lundi 14 décembre 2020

Nebeday clôture son Opération 1 million d'arbres lors de la célébration de la journée mondiale du Climat

En marge de la Journée Mondiale du Climat célébrée le 8 décembre, l’Association Nebeday, s’est mobilisée le Samedi 5 décembre pour rappeler la menace bien réelle du réchauffement climatique et la nécessité d’agir pour atténuer ses effets. Cette journée a été aussi pour Nebeday, l'occasion de clôturer l’Opération 1 000 000 arbres 2020 qui a connu, encore une fois, un grand succès. L’objectif initial a été largement dépassé, avec les 1 130 068 arbres plantés grâce à l’implication de plus de 20 000 participants.





Une forte présence des autorités et communautés locales

C'est pour célébrer la Journée Mondiale Climat qui est marqué par la clôture de l’Opération 1 000 000 arbres que les autorités autorités administratives de la région de Fatick (département de Foudiougne) et les communautés locales ont massivement répondu à l'invitation de Nébéday. Cette forte présence des autorités et des communautés locales laisse transparaître les bonnes relations de collaboration avec Nebeday mais montre aussi toute l'importance accordée à la question du Climat dont le dérèglement ne cesse de s'accentuer. 







C'est d'ailleurs pour cela que Nebeday a choisi de clôturer ce jour sa campagne de reboisement 2020 qui s'inscrit dans les stratégies d'atténuation et d'adaptation aux changements climatiques mises en oeuvre par l'association. Les autorités administratives et municipales de la région de Fatick, en l’occurrence : le préfet de Foudiougne, le sous-préfet et le maire de Toubacouta, l'ensemble des autorités des services déconcentrés, les partenaires techniques et financiers et les populations locales (à travers les chefs de village) ont, tous, à tour de rôle rappeler l'urgence climatique et la nécessité d'agir pour renverser la tendance. En ce sens, ils ont magnifié le travail le travail effectué par Nébéday: reboisement, énergies de cuisson (foyers améliorés et bio-combustible), promotion de la cogestion des aires protégées, valorisation économiques des ressources naturelles, etc.





Opération 1 000 000 arbres : défi relevé par Nébéday en 2020

En effet, l’initiative Opération 1 000 000 arbres de Nebeday, et d’ailleurs toutes celles qui précèdent à succès : 300.000 arbres en 2017, 400.000 arbres en 2018 et 600 000 en 2019 visent à sensibiliser la population à l’importance de l’arbre et à lutter contre la déforestation galopante qui touche le pays de façon dramatique. Et c’est grâce à l’engagement et à la généreuse implication des populations locales au niveau des villes, des villages, des huit aires protégées, des périmètres agro-forestiers, des écoles, et des forêts, que celles-ci ont été accomplies. Les détails de toutes les plantations sont disponibles sur le site web :  https://reboisonslesenegal.org. Le responsable du pôle "Agroforesterie et Plantation" a ainsi fait, devant l'assemblée, le bilan de l'ensemble des plantations avec l'ensemble de ses équipes. 





Cette journée a été l'occasion pour Nebeday de remercier les communautés locales qui se sont impliquées dans l'Opération 1 000 000 d'arbres malgré toutes les difficultés liées à la pandémie de la COVID 19.


Récompenser les acteurs les plus engagés

Pour remercier les populations qui se sont le plus investies durant la campagne, les valoriser et de les motiver durablement dans la reforestation du pays et dans la préservation de l'environnement, Nébéday les a récompensé: les pépiniéristes les plus méritant des forêts de Sangako, Djilor, Néma bah, et les périmètres agroforestiers de : keur Sambel, Touba fall ; les écoliers et écoles qui ont le plus participer telles que : Simal, Djilor, Ndangane, Diofior, Nimzat Diofior, Madina Diofior, Roh, Djilass 1, Daga Birame, Ker M. Khoredia, Ndiafé-Ndiafé, Ker Farba, Pethie, Ndiomdy, Ker S. Gueye, Ker.S.Nosso, Dayam et les villages planteurs qui se sont beaucoup plus mobilisé : Sadio Sala, Yerwago, Néma bah. 







L’infatigable Club Nature qui a participé durant toute la campagne, n’était pas en reste et nous a gratifié d’une belle prestation artistique : sketch relatif à la protection de l’environnement. Les comptes et l'animation culturelle n'étaient pas aussi en reste.








Rendez-vous en 2021pour une nouvelle campagne de reboisement pour continuer à reboiser ensemble le Sénégal !

jeudi 15 octobre 2020

NEBEDAY reboise avec sa communauté de soutiens et de sympathisants, la "Nebeday Community"

Après le great after work de lancement de la Nébéday Community à Dakar en juillet dernier, Nébéday a donné l’occasion à ses sympathisant(e)s de participer à l’Opération 1 000 000 d’arbres à travers le reboisement de 15 0000 palétuviers le 13 octobre, dans la Réserve Naturelle Communautaire de Palmarin en compagnie des femmes du Groupement d’Interêt Economique (GIE) Matyr de Palmarin.

Les membres de la Nebeday Community ont effectué le trajet Dakar-Palmarin aux côtés d’étudiants et encadreur de l’UVS (Université Virtuelle du Sénégal) - partenaire de la Journée.

Sur place, l’activité s’est déroulée en amont par la présentation de la Réserve Naturelle Communautaire de Palmarin et son fonctionnement par les membres du Comité de Gestion de la réserve. La présidente du groupement de femmes de Matyr, partenaire local de développement communautaire avec Nébéday a rappelé leur motivation et la nécessité de protéger l’écosystème mangrove, lieu privilégié de stockage de carbone et de reproduction de la biomasse. Par la suite M. Diatta l’encadreur et Responsable à la Direction du Développement et de la Coopération à l’UVS a magnifié l’initiative de reboisement.





Ensuite, le responsable du bureau de Nébéday Palmarin a procédé à une explication des différents types de mangroves et la différence entre le palétuvier rouge (rhizophora) et le palétuvier blanc (avicennia) et le choix du rhizophora pour ce reboisement. Sous le regard bienveillant de néophytes de la grande majorité des participants, il a poursuivi par le mécanisme de triage, de décapsulage et de décompte des propagules, de traçage des lignes jusqu’au reboisement.

Les participants ont exécuté avec brio ce mécanisme. Dans une bonne ambiance, les sympathisants et leurs hôtes prirent leurs seaux de propagules et procèdent au reboisement. Avec énergie, ils se sont empressés de suivre les lignes tracées pour y plonger délicatement les propagules.  





Les femmes de Matyr, chantonnant dans le rythme endiablé d’une chanson Sérère, accompagnées à chœurs par les jeunes gens, marquent quelques pas de danses et sifflent la fin du reboisement.

 La journée fut marquée par la découverte de la réserve, une riche expérience du reboisement et la sensibilisation à la protection de l’écosystème de mangrove.




Ainsi a pris fin la journée, autour d’un déjeuner délicieux, et d’un réseautage entre sympathisants et l’équipe de Nébéday pour maintenir les liens et définir ensemble des perspective.

A Très bientôt pour de nouvelles activités avec la Nébéday Community ! 

lundi 14 septembre 2020

Education environnementale et reboisement à Palmarin

Les 10 et 11 septembre 2020, Nébéday a réuni les enfants des écoles de Palmarin pour une découverte de l’écosystème Mangrove. Au total, 50 (cinquante) enfants âgés entre 10 et 13 ans issus des écoles Ngallou1, Ngallou2, Palmarin Facao où Nébéday intervient dans le cadre du projet "Planter à l'école" soutenu par Sybelles Ski, ont participé aux activités de sensibilisation et de plantation.  






Sensibiliser par l'action

Si les écoles sont fermées depuis mars à cause de la pandémie de la COVID 19, les équipes de Nébéday continuent de maintenir les liens avec les enfants à travers des activités de reboisement et de sensibilisation dans les villages.  Le premier jour (10 septembre), l’équipe du bureau de Palmarin s’est rendu dans la mangrove accompagnée des écoliers pour les faire découvrir l'écosystème de mangrove. 




Une fois que les enfants aient observé l'écosystème de mangrove, il était plus simple pour les animateurs en éducation environnementale de dispenser une séance d’éducation environnementale sur les différents types de mangroves par exemple sur la différence entre le palétuvier rouge (rhizophora) et le palétuvier blanc (avicennia). Après des explications sur le fonctionnement et l'importance de cet écosystème, les écoliers ont procédé à la récolte des propagules de Rhizophora sous le regard attentif des animateurs en éducation environnementale. Au total, les enfants ont pu récolter six sacs de propagules qui seront utilisées pour le reboisement du 11 septembre. 

La séance du jour sur le terrain s'est terminée par une série de questions adressée aux enfants pour évaluer de façon ludique ce qu’ils ont appris. Les enfants qui ont fourni les bonnes réponses ont été récompensés avec des autocollants et bandes dessinées éco de Nébéday. 





Reboiser pour préserver l'écosystème de mangrove 

La  journée (11 septembre), était réservée au reboisement de palétuvier à Douko. Sur place, les enfants ont appris à réaliser le triage des propagules, leur décapsulage ainsi que leur décompte. S’en est suivi une démonstration sur la plantation d'une propagule afin que les enfants puisse reproduire le procédé de la plantation. Cela fait, les rangs pour la plantations ont été bien établi et la plantation a débuté. Sous le soleil et dans la boue, les enfants n'ont pas faibli et ont planté avec enthousiasme et engouement prés de 14 100 propagules en compagnie de l’équipe de Nébéday. 








Cette journée de reboisement symbolise une contribution de taille des enfants à la protection de l'écosystème de mangrove qui passe inévitablement par la mobilisation des générations futures.

Au retour à Palmarin, la journée s'est achevée dans une ambiance conviviale, un repas copieux et une distribution de t-shirt pour remercier et encourager les enfants de leurs engagement. 








jeudi 20 août 2020

Opération 1 000 000 d'arbres: A mi-chemin de l'objectif

 En juin dernier, lors du lancement officiel de l'Opération 1 000 000 d'arbres, rien ne prédisait de tels résultats. La situation de la COVID 19 rendait très incertaine la réussite des opérations de plantations cette année. Après trois mois de mobilisation, d'engagement et de travail sans relâche, nous venons de dépasser le demi-million, soit 600 000 arbres, correspondant à l’objectif (dépassé) de l’année dernière (2019). Cela a été possible grâce à la motivation et la détermination des populations rurales et urbaines qui nous accompagnent au quotidien dans les opérations de reboisement.