dimanche 18 août 2019

Journées de sensibilisation au développement durable et à la gestion des ressources naturelles à Joal-Fadiouth avec la Classe d'âge 1979


Les 16 et 17 août 2019 ont eu lieu deux grandes journées de sensibilisation au développement durable et à la gestion des ressources naturelles à Joal-Fadiouth.




En partenariat avec Nébéday, ces deux jours ont été l’occasion pour les populations de la classe d’âge 1979 de mener des activités liées à l’environnement avant de célébrer leur 40ème anniversaire. Le volet sensibilisation a été assuré par Nébéday qui, pour l’événement, a réalisé deux bâches à l’effigie des classes d’âges 1979 et de leurs partenaires.

Au programme du vendredi 16, une opération de reboisement de filaos fournis par Nébéday, dont les animateurs étaient présents pour former et accompagner les populations dans les plantations d’arbres. Un reboisement important puisque les filaos ne sont aujourd'hui presque plus reboisés au Sénégal à cause du fort taux de mortalité des jeunes plants.



Le soir, c’était cinéma-débat dans le village avec le film l’Arbre de Vie à l’écran. Le film a suscité un vif engouement de la part des participants qui s'étaient rassemblés sur la place centrale du village. Ambiance chaleureuse et grand intérêt des plus jeunes étaient au rendez-vous.



La journée du samedi 17 a à nouveau permis aux participants de mettre la main à la pâte et de planter, cette fois-ci les pieds dans l’eau, en immersion dans la mangrove. A marée basse, les participants de la classe d’âge 1979 ont contribué à reboiser la mangrove des environs de Joal Fadiouth en plantant des palétuviers.

Deux belles journées de reboisement courronnées par un beau résultat : 500 filaos et 24.000 palétuviers plantés !

Félicitations aux participants !



jeudi 15 août 2019

Opération 600 000 arbres : point au 15/8

Nous sommes maintenant en plein cœur de notre opération 600 000 arbres puisque les plantations de palétuviers, qui font une grosse part de notre objectif en nombre, montent en puissance.

Et nous pouvons être optimistes sur l'atteinte de cet objectif de 600 000 arbres plantés puisque nous sommes arrivés aux deux tiers :

374 077 arbres plantés par 4 381 planteurs

Depuis notre dernier point le 15/7 les faits marquants suivants sont à noter :
  • poursuite des plantations de roniers avec près de 20 000 plantations : 5 000 roniers plantés dans la forêt de Djilor le 18/7, dans la forêt de Patako 1 500 le 19/7 et 3 500 le 31/7, dans la forêt de Sangako 3 750 le 20/7, dans la carrière de Dassilame 3 500 le 29/7, dans l'AMP de Palmarin 2 000 le 14/8,
  • nette augmentation des plantations de palétuviers avec plus de 172 000 propagules plantés en un mois : dans le bolong Baria-Kouler (15 600 le 16/7), les îles du Saloum (34 000 le 30/7, 22 800 le 1/8 à Bassoul, 21 600 le 1/8, 33 600 le 2/8 et 28 000 le 4/8 à Bassar) et 17 250 le 14/8 dans l'AMP de Palmarin,
  • plantations dans le cadre de la Semaine Nationale de l'Arbre avec un point d'orgue le 4/8 et un total de 4 350 arbres plantés,
  • poursuite des plantations à Dakar Cité Universitaire (faculté des Lettres et Sciences humaines).
L'année dernière à mi août nous étions à environ 250 000 arbres plantés et nous avons atteint en tout près de 550 000 arbres plantés en décembre 2018. Sachez que le nombre de roniers plantés en 2018 est déjà dépassé (75 000 à ce jour contre presque 73 000 fin 2018) et que nous avons planté 292 000 propagules à mi août 2019 contre près de 432 000 fin 2018. Nous sommes donc sur une bonne trajectoire et l'énergie est là comme la Journée Nationale de l'Arbre à Toubacouta l'a montré.

Bravo à tous les planteurs, merci encore à nos soutiens.

Pour suivre les plantations et voir en détails où elles ont lieu, avec quelles espèces d'arbres, quels villages de planteurs, allez sur : reboisonsleSenegal.org.

Vous voulez marquer votre soutien ? Parlez de nos actions et faites nous un don via HelloAsso !

Propulsé par HelloAsso

mercredi 7 août 2019

Célébration de la Journée nationale de l’Arbre à Toubacouta

4.350, c’est le nombre d’arbres qui ont été plantés par les populations de la commune de Toubacouta (Fatick) et de ses environs à l’occasion de la Semaine nationale de l’Arbre. 4.350 arbres dont 3.500 rôniers et 850 arbres issus des pépinières de Nébéday. A la sortie de cette Semaine symbolique, couronnée par une Marche Verte de reboisement ce dimanche, Nébéday a presque atteint la moitié de son objectif de reboisement de 600.000 arbres.

Il est neuf heures et la Journée de célébration de l’Arbre commence à Toubacouta. Toutes les voitures de Nébéday embarquent l’ensemble des plants de la pépinière du pour les acheminer à différents points : une partie est emmenée dans le village de Firdawsi, une autre dans le village de Bamako et le reste au niveau de l’axe routier où s’est déroulée la Marche Verte.

La veille, les équipes de Nébéday avaient déjà préparé le terrain en se rendant sur place pour creuser les trous et placer les gabions, de façon à ce que tout soit prêt pour accueillir les arbres le jour de leur célébration.

Dans le village de Firdawsi, lieu de départ de la marche, le premier arbre est symboliquement planté devant la maison du chef de village, qui a ensuite pris la parole devant les villageois en insistant sur l’importance de l’arbre et en leur montrant la façon dont ils devaient procéder pour à leur tour planter : « il faut d’abord faire un trou et y placer l’arbre, afin de voir s’il a suffisamment de place pour grandir. Il faut ensuite arroser le trou puis enlever le plastique qui encercle l'arbre. » Le chef du village en a profité pour ajouter un mot sur le plastique et la pollution qu’il constitue dans le pays, invitant les participants à ne pas jeter n’importe où le plastique retiré, mais plutôt à le réutiliser ou le recycler. Les plants, des arbres fruitiers en majorité, sont ensuite distribués aux populations qui en avaient fait la demande et ont été plantés un peu partout dans le village.

Reboisement dans le village de Firdawsi.
La Marche Verte est ensuite lancée tout le long de l’axe routier quittant Firdawsi pour rejoindre Toubacouta 2,5 kilomètres plus loin. Des jeunes, des mamans, des enfants, prennent part à la marche dans la joie et la bonne humeur.  Au total, plus de 155 arbresprincipalement des flamboyants, des khay, des sabliers, des acacias et des terminalias, sont plantés le long de la route.  De quoi imaginer une belle couverture verdoyante apportant de l’ombre aux villageois dans quelques années… Les populations se sont engagées à prendre soin de ces arbres aux côtés de Nébéday, entrainées par la figure emblématique de la préservation de la nature dans la région, Arona Leye, souvent appelé « l’homme qui plante des arbres » par ses confrères de la région. 

Marche Verte de Firdawsi à Toubacouta avec les habitants de la région.
Le député-maire de Toubacouta, Pape Seydou Dianko, a également fait l’honneur de sa présence durant la Marche et a lui-même planté son arbre. A son tour de prendre la parole et de rappeler l’importance de préserver l’environnement dans cet écosystème riche qu’est le Sine Saloum : « une zone fragile à protéger car elle est la maison de grand nombre d’espèces naturelles », explique-t-il en saluant le travail de Nébéday.

Le député-maire de Toubacouta, Pape Seydou Dianko, plante un arbre 
à l'occasion de la Journée nationale de l'Arbre.
Grâce à l’engagement de sa population aux côtés de Nébéday, Toubacouta est en voie de devenir une des communes les plus vertes du Sénégal. « Nous voulons un Sénégal vert, par un Sénégal désert. », affirme le député-maire dans son allocution. En s’engageant avec Nébéday, la commune s’inscrit comme acteur clé de l’Opération 600.000 arbres de Nébéday. « 600.000 arbres, c’est très peu rapport à l’ampleur de la situation. », concède Jean Goepp, directeur de l’association Nébéday. « Mais l’important, c’est que l’engagement de la mairie de Toubacouta et de la population puisse servir d’exemple à d’autres localités, d’autres organisations, d’autres élus. C’est la Journée nationale de l’Arbre, elle doit être célébrée dans toutes les communes du pays qui devraient elles aussi planter des centaine d’arbres pour changer la situation de notre pays. »

Discours de Jean Goepp, directeur de Nébéday,
à l'occasion de la Journée nationale de l'Arbre.
Des discours encourageants et un véritable engouement de la population qui marquent la fin de cette Semaine nationale de l’Arbre dont le bilan permet à Nébéday de se hisser à mi-parcours de son Opération 600.000 arbres.


Contribution d'Apolline Stockhem

dimanche 4 août 2019

Marche verte : aujourd'hui plantons !

Grande Marche Verte ce dimanche 4 août, au départ du village de Firdawsi, à 2,5 kilomètres du village de Toubacouta, le long de l’axe routier de Firdawsi à Toubacouta.

samedi 3 août 2019

Clôture de la Semaine Nationale de l'Arbre

Pour rappel, nous clôturons demain dimanche 4 août notre Semaine Nationale de l'Arbre à Toubacouta : vous êtes invités à participer à notre Marche Verte et à planter un arbre avec nous !


mercredi 31 juillet 2019

Semaine Nationale de l’Arbre avec Nébéday

Le dimanche 4 août au Sénégal, c’est la Journée nationale de l’Arbre. L’occasion pour Nébéday de marquer les esprits en élargissant cet événement à toute une semaine durant laquelle les habitants de la commune de Toubacouta dans la région de Fatick poseront un acte fort : celui de planter un arbre devant chez eux. Au programme : de vastes plantations d'arbres dans les villages, et, pour clôturer la semaine en beauté, une grande Marche Verte. Une Semaine d'actions et d'engagement face à la déforestation, qui s'inscrit plus largement  dans l'Opération 600.00 arbres de l'ONG Nébéday.


Durant toute une semaine, l’arbre est célébré dans la verdoyante région du Sine Saloum. En partenariat avec la Mairie de Toubacouta, cette initiative, qui s’inscrit dans l’Opération 600 000 arbres de Nébéday, vise à sensibiliser la population à l’importance de l’arbre et à lutter contre la déforestation galopante qui touche le pays de façon dramatique.


Les habitants de la commune de Toubacouta seront ainsi accompagnés par Nébéday pour participer à de grandes actions de reboisement au sein des villages, dans des écoles, ou encore dans des périmètres agricoles.

« Idéalement, c’est une année de l’arbre qu’il faudrait organiser à l’échelon mondial », déclare Jean Goepp, directeur de Nébéday. « Chaque jour sur terre devrait être un jour pour l’arbre. Malheureusement, il est difficile de mobiliser toute la planète pour que tous les jours chacun plante un arbre. En attendant, une semaine de mobilisation peut avoir un impact très fort et servir d’exemple à reproduire. »

Une semaine, du lundi au samedi, durant laquelle les habitants des communes de Toubacouta, de Soucouta et d’autres villages environnants seront invités à planter. A Toubacouta, où se trouve le siège de Nébéday, les habitants des six quartiers du village ont choisi un jour où ils planteront un arbre devant chez eux. Un acte fort de préparation et de soins donnés : chaque habitant devra préparer le trou pour accueillir l’arbre ainsi que sa protection. L’arbre sera quant à lui mis à disposition par Nébéday.

D’autres opérations de reboisement prendront place durant la semaine dans la région. Lundi, les plantations ont commencé sur des chapeaux de roue avec 3 500 rôniers plantés dans le village de Dassilame Serrere, et 25 arbres – principalement des moringas – plantés dans une école du village de Keur Ngata et dans un périmètre agroforestier.

Dimanche 4 août 2019 : Une Marche Verte symbolique dans la région


Pour clôturer la Semaine Nationale de l’Arbre, une grande Marche Verte sera organisée le dimanche 4 août, au départ du village de Firdawsi, à 2,5 kilomètres du village de Toubacouta. La Marche Verte invitera les habitants de la localité à marcher ensemble et à planter des arbres tout au long de l’axe routier de Firdawsi à Toubacouta. Un moment symbolique important pour les habitants de la région qui sera couvert par la presse locale, également invitée à prendre part à la Marche. Les arbres plantés seront protégés par des gabions mis à disposition par Nébéday.



Cette Semaine de l’Arbre constitue un événement fort de l’Opération 600 000 arbres pour reboiser le Sénégal qui bat son plein dans la région depuis déjà plusieurs semaines. Au jour d’aujourd’hui, un total de 210 463 arbres ont déjà été plantés.

Contribution d'Apolline Stockhem

Plus d’informations : www.reboisonslesenegal.org
Contact : mariamadiallo@nebeday.org
Téléphone : 77 045 05 05

lundi 15 juillet 2019

Opération 600 000 arbres : point au 15/7

Le 15 juin dernier nous faisions un point d'avancement sur l'opération 600 000 arbres et nous étions à 60 000 arbres plantés. Un mois plus tard la dynamique est bien installée puisque nous avons déjà trois fois plus d'arbres plantés :

180 312 arbres plantés par 3 246 planteurs

Les plantations dans les écoles se poursuivent tranquillement et nous sommes à près de 90% de l'objectif de plantations (fixé à 1 300 arbres), l'objectif de plantation dans l'AMP de Joal est déjà atteint (102%) et presque atteint pour la RNC de Popenguine (92%).

De très nombreux roniers ont été plantés depuis la mi juin :
  • 13 750 roniers plantés dans l'AMP de Palmarin les 20, 21 et 25/6 (s'ajoutant aux 18 250 plantés début juin),
  • 10 000 roniers plantés dans la RNC de Popenguine les 21/6, 25/6 et 9/7, 
  • 7 000 roniers plantés dans la forêt de Sangako les 16, 22 et 28/6,
  • 7 000 roniers plantés dans les îles du Saloum (villages de Niodior, Dionewar, Falia, Bassar, Bassoul, Thialane) les 10, 11 et 13/7.
 Ajoutons à cela les plantations de palétuviers :
  • 7 200 palétuviers plantés dans l'AMP de Joal les 2, 3 et 4/7,
  • 8 100 palétuviers plantés dans le bolong le Baria-Koular le 1/7
Enfin des plantations ont eu lieu dans les villages, dans la ville de Dakar.

Merci aux villageois, aux jeunes, aux groupes de femmes qui participent à ces plantations et aux personnes qui sont venues prêter main forte de loin :
  • les salariés de Maisons du Monde
  • le groupe de jeunes Road Treep du Centre Paris Animation Eugène Oudine FRMJC IDF


Plantation à Medina Sangako avec Maisons du Monde

Plantation à Keur Sambel avec Maisons du Monde

Plantation à Keur Sambel avec les jeunes de Road Treep

Pour suivre les plantations et voir en détails où elles ont lieu, avec quelles espèces d'arbres, quels villages de planteurs, allez sur : reboisonsleSenegal.org.

Vous voulez marquer votre soutien ? Parlez de nos actions et faites nous un don via HelloAsso !

Propulsé par HelloAsso

dimanche 16 juin 2019

Opération 600 000 arbres : point au 15/6

L'opération 600 000 arbres de 2019 est en cours depuis plusieurs mois puisque les premières plantations ont eu lieu en janvier mais le nombre d'arbres plantés commence juste à décoller avec les premières plantations de palétuviers et de roniers.


Nous venons ainsi de passer ce week-end le seuil de 60 000 arbres plantés soit 10% de notre objectif final. Les plantations vont continuer et le gros sera fait entre juillet et septembre.

61 985 arbres plantés par 2 349 planteurs

Voici un peu comment nous sommes arrivés à ce chiffre :
  • des palétuviers ont été plantés dans l'AMP de Joal : près de 40 000 propagules plantés mi mai et mi juin
  • des roniers ont été plantés dans l'AMP de Palmarin : plus de 18 500 roniers plantés les 7 et 8 juin
  • des roniers ont été plantés dans la forêt de Sangako : 2 500 roniers plantés ce W.E. (16 juin)
  • presque 1 500 arbres issus des pépinières ont été plantés dans les écoles (28 plantations), à Kédougou (15 plantations) et à Dakar (2 plantations).

A noter que nous sommes déjà à 86% d'avancement sur notre objectif de plantation dans les écoles et que l'objectif de plantation à Kédougou est déjà très largement dépassé.


Plantation de roniers à Palmarin
Plantation de palétuviers à Joal
Plantation de palétuviers à Joal
Plantation de palétuviers à Joal
Plantation de roniers à Sangako
Plantation de roniers à Sangako

Pour suivre les plantations et voir en détails où elles ont lieu, avec quelles espèces d'arbres, quels villages de planteurs, allez sur : reboisonsleSenegal.org.

Vous voulez marquer votre soutien ? Parlez de nos actions et faites nous un don via HelloAsso !

Propulsé par HelloAsso

mercredi 12 juin 2019

Journée Mondiale de l'Environnement

La qualité de l'air en question, Nébéday en solution !



Pour célébrer la Journée Mondiale de l’Environnement, l’association Nébéday, en collaboration avec la Direction Régionale de l’Environnement de Fatick et la Mairie de Toubacouta, a initié les élèves du lycée de la commune de Passy à la plantation d’arbres dans l’enceinte de leur établissement.


Au total, 45 arbres ombragés ont été plantés et protégés par des gabions. Des systèmes d’arrosage avec des bouteilles recyclées ont également été mis en place. Pour l’occasion, le Gouverneur de la région de Fatick et sa délégation se sont joints à l’équipe de jeunes planteurs et ont apprécié leur enthousiasme.


La matinée de plantation a été suivie par une cérémonie officielle dans la commune de Toubacouta à laquelle étaient conviés l’ensemble des autorités régionales et des partenaires locaux. Toute l’équipe de Nébéday était présente et a distribué des t-shirts aux participants qui ont fièrement porté les couleurs de l’association.


Les discours de cette Journée Mondiale de l’Environnement ont porté sur la question de la qualité de l’air dans le contexte mondial du changement climatique. Les autorités se sont exprimées pour sensibiliser la population sur les pratiques à suivre pour préserver la commune de Toubacouta et pour que celle-ci soit un exemple pour le Sénégal.

Des engagements concrets ont été pris par les autorités tels que l’organisation régulière de grands nettoyages (Set-Setal) dans la commune et la participation du Maire à ces actions afin de montrer l’exemple.

Pour couronner la cérémonie, les produits des femmes de la coopérative Jappo Liggey, soutenue par Nébéday, ont été distribués aux autorités : miel de la région, poudre de moringa, bonbons au moringa, biocharbon, t-shirt…



Tous les participants sont ainsi repartis de cette célébration revêtis des couleurs de Nébéday !

Contribution d'Apolline Stockhem

samedi 18 mai 2019

Des foyers améliorés dans les villages

Les foyers améliorés contre la déforestation et pour l’efficacité énergétique

Foyer amélioré en banco
Au Sénégal, la majorité des ménagères en zone rurale utilisent des foyers de type "trois pierres". Le principe d’un foyer trois pierres est simple : faire un feu avec des branchettes de bois en disposant trois pierres qui soutiennent la marmite. Cette méthode est très bon marché, elle a par contre pour inconvénients de dégager énormément de fumée et d’être très consommatrice de bois.

Pour parer aux méfaits de ces foyers, l’association Nébéday a importé la technologie des foyers améliorés en banco venant de l’ONG Tipalga au Burkina Faso pour l'adapter et la déployer dans le Saloum. Le foyer amélioré en banco, ou fourneau "Jambar", est un type de fourneau fermé fait avec un mélange d’argile, de paille et de bouses d’âne ou de vache.


Ce type de foyer a trois principaux avantages.

Tout d’abord il permet de faire des économies de bois de l'ordre de 50% : « avec un foyer amélioré, seulement 2 ou 3 branches peuvent être utilisées pour faire un repas entier, contre 6 avec un foyer trois pierres ». Cette faible consommation de bois permet de faire des économies financières et de protéger l’environnement forestier.

Aujourd’hui, les foyers sont diffusés dans les îles du Saloum pour diminuer la pression sur la mangrove et ces économies sont confirmées.

En second lieu, il permet de préserver la santé des villageoises. En effet, il faut savoir qu’une villageoise marche en moyenne 5 km pour atteindre la forêt. Le ramassage du bois est donc un travail très difficile que le foyer permet d'espacer. De plus, un foyer amélioré émet très peu de fumée, ce qui préserve les utilisatrices des maladies comme l’asthme, les problèmes de vue, etc.

Enfin cuisiner avec un foyer amélioré procure un gain de temps : il permet un temps de cuisson moindre et le démarrage du feu est facilité.

La mise en place de foyers améliorés en banco dans les ménages est donc au cœur d’un développement dit durable car il combine les aspects sociaux, économiques et environnementaux. Cela, les femmes des îles du Saloum l’ont compris et, dans le village de Bassar par exemple, les ménagères se procurent massivement cette technologie pour cuisiner durablement.

Afin de favoriser le déploiement des foyers, Nébéday forme des formatrices qui elles mêmes diffusent la technologie dans les villages. A Djilor, 24 femmes ont été formées fin 2018 pour diffuser les savoirs et 60 foyers améliorés ont été comptabilisés. Des formations de formatrices ont également eu lieu dans les villages de Thialane, Bassoul, Bassar, Niodior, Dionwar et Falia.

Pour que de nombreux foyers améliorés naissent et économisent nos forêts.

Article proposé par Nicolas Mbengue


Bouses, matière première des foyers


Mélange d’argile, de paille et de bouses d’âne ou de vache