jeudi 10 novembre 2011

Le charbon de paille : une solution contre la déforestation

La consommation énergétique du Sénégal repose à 85% sur le bois et les forêts sénégalaises s'amenuisent. Il est donc urgent de trouver une solution alternative qui ne modifie pas fondamentalement les habitudes des consommateurs, une solution durable et pérenne.

Les plus forts besoins se font sentir en cuisine. Des essais de cuisinières solaires ont été tentés par d'autres associations mais ils n'ont pas abouti car cela modifiait trop les habitudes des femmes.

Nébéday travaille donc sur la mise au point d'un "charbon vert" : un charbon qui serait élaboré à partir des différents végétaux que l'on trouve sur place.

Comme le Sénégal est la victime d'incessants feux de brousse durant la saison sèche, il nous a paru naturel de mettre à profit la paille pour réaliser des briquettes de charbon. Ainsi on bénéficie d'un matériau quasi inépuisable et par la même occasion on lutte contre les incendies en supprimant ce qui les alimente. Moins d'arbres coupés pour le charbon, moins d'arbres brûlés par les feux : une solution contre la déforestation.

Afin de trouver la recette la plus adaptée, celle aux propriétés calorifiques les plus proches de celles du charbon de bois, Nébéday travaille sur deux pistes :
  1. Élaboration d'un charbon de paille dont le processus s'approche de celui des charbonniers classiques.
  2. Fabrication de briquettes de paille constituées de paille finement hachée puis transformée.
Quand un produit de bonne qualité sera obtenu à l'issu de ces essais, des campagnes de sensibilisation seront effectuées dans les villages.

Ces campagnes s’effectueront principalement autour de trois publics :

1- Les charbonniers et vendeurs de charbon, pour leur faire comprendre l'intérêt économique de ce nouveau charbon.
2- Les jeunes hommes, pour mettre en place des campagnes de lutte contre les feux de brousse en créant des couloirs anti feux et en récoltant ainsi de la paille (cela peut donc créer une activité génératrice de revenu pour une certaine période de l'année et donc inciter les jeunes à protéger leurs forêts).
3- Les femmes, pour réaliser avec elles des recettes traditionnelles faites avec le nouveau charbon afin qu'elles jugent par elles mêmes de l'efficacité de ce "charbon vert".


A l'issu de ces campagnes de sensibilisation, un appel sera lancé auprès des communautés pour former de nouveaux charbonniers à cette technique de charbon vert. Nébéday aidera alors matériellement ces nouveaux charbonniers à s'équiper correctement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire