lundi 21 juin 2021

Lancement de l’initiative Carré Vert à la base militaire française à Rufisque !

 Le 17 juin 2021, journée mondiale de lutte contre la désertification et la sècheresse, placée sous le thème de « la restauration des écosystèmes : réimaginer, recréer, restaurer » par le gouvernement Sénégalais, a été officiellement lancée linitiative CARRE VERT. 


On ne pouvait pas trouver meilleur symbole ! En effet, linitiative CARRE VERT a pour objectif de reverdir un espace dégradé par les pressions humaines, via une action collective et innovante. Elle s’articule autour de plusieurs axes d’actions :

  • Le reboisement de 16 000 arbres en 3 ans, sur la base militaire mais aussi au niveau des quartiers environnants via la participation d’instances locales (groupements d’intérêt économique (GIE), des chefs de village et de quartiers, maires, écoles, lycée etc.)
  • La transition d’une agriculture conventionnelle plutôt source de disservices (perte de biodiversité, érosion des sols, pollution chimique etc.) vers une agriculture plus respectueuse de l’environnement et des hommes par le développement de périmètre agroforestiers.
  • Des opérations de sensibilisation auprès des plus jeunes 

Le capitaine Larcher puis le commandant Goor ont ouvert la cérémonie par deux discours soulignant leurs joies et leurs espoirs que ce projet qui va permettre une amélioration visible des conditions de vie sur la base militaire et dans les quartiers environnants.




Jean Goepp, directeur de Nebeday, a ensuite rappelé que Dakar figure dans la liste des villes les plus polluées au monde selon l’OMS. Cette pollution est en partie due à la grande teneur en particules dans l’air causée par la récurrence des vents de sable. La déforestation en est la cause principale, en étant notamment responsable du processus de désertification généralisé du pays. Chaque année, le pays perd l’équivalent de 300 terrains de football de forêts alors qu’il est plus que jamais urgent de créer des territoires verts, durables et résilients qui permettent l’amélioration durable des conditions de vie de la population. Le projet carré se veut être un exemple d’actions concrètes à entreprendre pour répondre à ces préoccupations, et nous espérons qu’il sera inspirant pour un grand nombre de personnes ! 




Le président des agriculteurs, Maguatte Cissé sest dit réjouit de cette initiative et a remercié lensemble des partenaires. 

Rokhaya Sène, présidente dun GIE, a quant à elle mis laccent sur lexcellente relation quelle entretient avec les agents de Nebeday, et sest réjouit des premiers tests réalisés pour la diffusion du biocharbon à laquelle elle participe déjà, qui lui permet de cuisiner de manière plus économe et dobtenir un complément de revenu. 

Ladjointe au maire de Sangalkam, Coumba Ndiary Sene, a félicité linitiative et sest réjouit du fait que lagriculture fasse partie intégrante du projet, ce qui est, selon elle, la base du développement au Sénégal.  Elle a souligné le travail remarquable queffectue Nebeday sur le terrain pour la population sénégalaise.




Ladjoint au maire de Diakhaye, Boubou BA, a montré une grande satisfaction quant à la réintégration des populations dans les activités du carré vert et à lespoir de pouvoir léguer un environnement plus sain aux générations futures. Il a aussi souligné le fait que cette action pourrait inspirer les commissions environnement de chaque mairie dans la mise en place dactions concrètes et sest réjoui de cette nouvelle.

Enfin, Felicia Priera, proviseur du lycée de Kounoune a souligné le fait quelle était très heureuse que ses élèves soient impliqué dans le projet parce que la protection de lenvironnement doit devenir une branche professionnelle davenir. 



Après la cérémonie officielle, les invités ont pu visiter la pépinière d’arbres déjà fleurie et quelques champs à l’intérieur de la base. L’hivernage s’approchant à grands pas, les premiers arbres seront bientôt plantés dans les champs au grand bonheur des agriculteurs, dans les quartiers environnement et dans la base militaire. 






En attendant, quelques arbres offerts par le partenaire Jardin du Sahel ont été plantés par les invités à l’intérieur de la base militaire, une manière de sensibiliser par l’ACTION. Tout le monde a mis la main à la pâte ! 






Puis nous avons eu le plaisir de partager une petite collation de produits locaux, dans la joie et  la convivialité ! 







Maintenant : PLACE A LACTION !!!!







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire