mardi 25 juin 2013

Renforcement des capacités, condition sine qua non du crédit solidaire

Le renforcement des capacités se définit comme « les processus par lesquels les individus, les organisations et la collectivité dans son ensemble libèrent, créent, renforcent, adaptent et préservent les capacités au fil des ans » (CAD/OCDE, 2006).

Le groupement Heramakono a eu l'opportunité de bénéficier d'une formation sur le crédit solidaire transmise par Ini Damien, présidente d'Aliniha International mais surtout et avant tout une femme leader au sein de sa communauté.

Ini Damien, avant d'être la présidente d'Aliniha International, est la présidente de l'APFG, l'Association pour la Promotion Féminine de Gaoua. L’APFG travaille, dans le sud-ouest du Burkina Faso, à la mise en place d’activités économiques interdépendantes et autofinancées. Elle soutient l'entrepreneuriat féminin et incite les femmes à l’apprentissage et au partage des connaissances.

La démarche de la présidente, Ini Damien, est de faire prendre conscience aux femmes démunies de leurs potentialités et richesses. Par une combinaison harmonieuse de démarche tactique et stratégique, elle arrive à améliorer la situation des femmes de sa région, à vaincre les résistances socioculturelles pouvant s’opposer à toute remise en question et à asseoir de réels changements. Elle utilise toutes les pratiques disponibles pour combattre des problèmes comme l’excision ou l’accès à la terre.

Aujourd'hui, la micro-finance est un secteur en plein essor en Afrique de l'Ouest, mais mal gérée elle peut conduire à des dérives dangereuses comme un endettement excessif. Livrés à elles-mêmes, sans aucun suivi, ignorant les règles élémentaires de gestion, les bénéficiaires peuvent facilement se retrouver démunies pour honorer le remboursement de leur prêt. De la à contracter un autre prêt pour rembourser le premier, il n'y a qu'un pas à faire...

"Tant que les gens n'ont pas été à l’école, ils n'ont pas la capacité d'analyse. Ce n'est pas leur faute. Il faut démontrer le contraire, éveiller leur esprit" Ini Damien

Ini Damien entourée de Alou Keita et Jean Goepp, membres fondateurs d'Aliniha International
Ini Damien, présente au Sénégal pour la réunion annuelle du conseil d'administration d’Aliniha International, a tenue à dispenser elle-même une formation à l’Association Aliniha Autogérée Heramakono, formation portant sur le crédit solidaire, plus précisément sur les conditions à mettre en œuvre pour assurer sa réussite, diminuer le risque crédit.

A l’ordre du jour de la formation, 3 thèmes :
  • Gestion du temps
  • SEPO (Succès, Echec, Problème, Opportunité)
  • Connaissance de soi
Les formations continues en renforcement des capacités ont pour but d’amener les femmes bénéficiaires à plus d’autonomie et à plus de performance pour atteindre leurs objectifs dans un environnement exigeant, perpétuellement en évolution.

Le développement durable prend en compte trois composantes essentielles : le développement environnemental, social et économique. Le troisième point est essentiel car c’est lui qui assurera la pérennité du modèle. Sans rentabilité, les femmes qui sont avant tout des mères de famille avec des obligations abandonneront pour retourner a des activités parfois moins rentables, plus difficiles, aux conséquences sur l'environnement plus néfastes mais qu’elles connaissent et qu’elles maîtrisent, donc en lesquelles elles ont confiance.

C'est le rôle de Nébéday d’accompagner ses partenaires dans ce processus de pérennité, nous devons réussir à donner aux femmes confiance en elles. C'est le gage de leur réussite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire