mercredi 3 avril 2013

Retour sur le cross de la forêt de sangako

Nébéday a fait un pari il y a quelques semaines : réunir des Dakarois - plus ou moins sportifs, plus ou moins jeunes - et les villageois du Niombato autour d’un évènement fédérateur : un semi-marathon dans la forêt de Sangako.

La portée de l’évènement dépassait la simple manifestation sportive. C’était surtout l’occasion d’amener les citadins à considérer d’un regard diffèrent le milieu rural : prendre conscience de la fragilité de l’environnement qui nous fait vivre tout autant que de sa beauté.

Le village de Soucouta a eu le plaisir d’accueillir une centaine de Dakarois accompagnés d’une nuée d’enfants pour participer aux différentes activités proposées par Nébéday et ses bénéficiaires durant ce grand week-end de pâques.

Plante ton arbre !

Nébéday et les femmes du village de Soucouta venaient tout juste d’inaugurer un périmètre maraîcher.  Les citadins ont alors pu participer activement à son lancement.

Pour cela Nébéday avait prévu différents ateliers :
  • Plante ton arbre
  • Fais ton compost
  • Puise ton eau
  • Fais ton jardin
  • Fais ton charbon

Plantation d'un jeune nébéday

Préparation d'une planche maraichaire améliorée

Première utilisation de la nouvelle pompe

Fabrication d'un compost
Plantation d'un jeune arbre
Démonstration de la fabrication du charbon de paille

Ces ateliers ludiques ont eu beaucoup de succès et cela a donné un sérieux coup de main aux femmes de Soucouta. Au fil des années, nos apprentis planteurs pourront revenir et constater l’impact de leur participation.

Côté sport, les Dakarois se sont mesurés aux villageois à l’occasion de trois courses : une pour les enfants, un parcours de 10 km pour les plus agés et enfin le semi-marathon de 21 km pour les plus sportifs. Les organisateurs ont soigneusement choisi un parcours dans la forêt pour que les coureurs puissent au mieux observer la beauté et la diversité des lieux, tout en étant protégé du soleil autant que possible. Nous publierons dans quelques jours la liste des gagnants.


Félicitations à l’ensemble des coureurs pour leurs exploits, car le challenge était de taille pour certains, surtout avec la chaleur accablante que nous avons eue.

Les gagnants se sont vu offrir des paniers de la forêt, paniers composés de l’ensemble des produits que les femmes bénéficiaires des formations que dispense Nébéday ont réalisé :
  • De la poudre de pain de singe, super pour les enfants, les femmes enceintes et des sportifs
  • De la poudre de Nébéday, naturellement hyper-protéinée et vitaminée
  • Des friandises : pâte de fruits à la pomme cajou, bonbons de pain de singe
  • Confiture de pain de singe et de pomme cajou ainsi que du sirop
  • Du café de graines de baobab, une spécialité des femmes de la forêt de Sangako, à la saveur pralinée et épicée
  • Du savon noir 100% naturel

Présentation des produits de la forêt
L’ensemble des produits est toujours disponible aux bureaux de Nébéday à Dakar. Si vous n’avez pas fait assez de stock jusqu’à votre prochain séjour à Sangako, n’hésitez pas à passer en prendre. C’est l’occasion d’offrir des cadeaux originaux (et utiles !) à vos amis ou vos enfants.

Les festivités se sont conclues par un grand buffet chez notre partenaire Keur Saloum qui a offert un week-end pour deux aux gagnants avec au menu méchoui et représentation de la troupe Alalaké de Toubacouta.

Délégation de notables des villages environnants

Nébéday remercie encore chaleureusement partenaires et participants pour avoir réussi à donner vie à cet évènement que l’on espère vivement renouveler l’année prochaine avec autant de succès.
 
De nombreux notables des villages, satisfaits, nous ont manifesté leur désir de voir l’évènement se reproduire année après année. Et ils se sont engagés à lutter fermement pour que les feux de brousse ne viennent plus dévaster la forêt.
 
Tous ensemble nous avons réussi à joindre l’utile à l’agréable !
 
Bonne fête nationale à tous !

Représentations des femmes bénéficiaires des activités de Nébéday prête pour mettre de l'ambiance


Aucun commentaire:

Publier un commentaire