jeudi 7 juin 2018

Une loi pour rien ?


Il y a déjà deux ans une loi interdisant la production, l’importation, la distribution et l’utilisation des sachets plastiques était votée au Sénégal.

Cette décision rejoignait celle d'autres pays africains ayant déjà passé le pas et répondait à ce fléau pour l'environnement qu'est la prolifération des sachets plastiques, sachets qui s'accumulent, se répandent, polluent et tuent des animaux.

Combattre la pollution plastique

A l'époque Nébéday s'était réjoui de cette loi, le sujet de la pollution des sachets plastiques étant un de nos vieux combats avec le slogan Mbouss toi !

Pour la journée internationale de l'environnement, sur le thème "Combattre la pollution plastique", le cœur n'était pas aux réjouissances pour Nébéday mais à l'interpellation pour que cette loi soit enfin appliquée strictement.

Jean Goepp de Nébéday pour la journée internationale de l'environnement à Toubacouta
Le directeur de Nébéday Jean Goepp s'est ainsi prononcé : "Ça été une bonne initiative saluée unanimement d’interdire la production, l’importation ou l’utilisation des sachets plastiques à faible micron, toutefois l’application n’a pas suivi. Aujourd’hui, ces sachets demeurent plus que jamais disponibles dans le commerce et foisonnent un peu partout en ville et dans le milieu rural, contribuant à une pollution accentuée de l’environnement."

JIE 2018 dans les locaux de Nébéday Toubacouta
Aussi il faut que les comportements changent, car tout ne peut dépendre que de cette loi, nous devons être tous acteurs du changement : alors vous aussi refusez les sachets que l'on vous propose et convainquez autour de vous d'en faire autant !

Un sujet relayé sur Dakar Actu cette semaine.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire